Bad buzz Ikea – ex.3: Chloë

Stratégie
Le président du groupe IKEA réagit vite avec un communiquer de presse dans lequel il exprime son affliction sur la mort d’une personne, mais que malgré tout de nombreuses personnes ont consommé ces produits et ne sont ni mortes ni malades. Que les affirmations concernant les parasites présents dans les boites de hareng ne sont pas fondées. Toutefois, si les résultats de l’enquête révélaient l’implication de la marque, Ikea prendrait ses responsabilités.
Parallèlement Ikea met un numéro vert à disposition du grand public.
Par précaution toutefois, toutes les boites de hareng sont enlevées des rayons. En attendant les résultats de l’enquête, Ikéa veut rester le plus transparent possible et reste à la disposition du public et des enquêteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s